Que pouvons nous faire, « simples » citoyens?

Les modes d’action sont nombreux et variés. A chacun de faire selon ses possibilités et moyens !

mains-marie-laurence

Venir boire un thé-café sur les lieux de rencontres (par exemple le samedi matin sur le marché de chambéry lorsqu’il y a un stand de Tousmigrants73) pour échanger, s’informer, rencontrer

Signer l’Appel des 100 et faire pression sur les institutions– Déjà 600 signataires au 2 novembre. L’Appel est consultable sur le site Pour signer envoyez un mail à :   tousmigrants73@laposte.net (Sauf mention contraire de leur part, la liste des signataires figurera sur le site internet)

S’informer : dans la presse indépendante, dans les librairies, dans les conférences ou débats en ville.  Quelques références simples et accessibles :

  • « Migrants et réfugiés. Réponse aux indécis, aux inquiets, aux réticents » de C.RODIER, La Découverte 5€
  • « Eux, c’est nous » Cimade Daniel Pennac Gallimard 3 €
  • site internet de la Coordination Droit Asile Savoie http://www.asilesavoie.com/videos-documentaires/ avec des petites vidéos simples sur les procédures, le chemin des migrants. Voir aussi, sur le site, les chiffres du droit d’asile en Savoie pour 2015 et 2014
  • site internet de la CIMADE : lacimade.org
  • site internet de ATD Quart Monde : atd-quartmonde.fr
  • site internet du GISTI (groupe d’information et de soutien des immigré.es) : www.gisti.org

> Prendre contact avec les organismes qui agissent en Savoie et devenir bénévole (cf au dos)

> S’organiser pour agir collectivement, à l’échelle de son quartier, de sa ville…

Accueillir et loger un célibataire (homme ou femme) majeur dans une chambre libre chez soi, pour quelques jours ou quelques semaines

> Mettre un logement libre à disposition d’une famille

> Accueillir un migrant à la journée, lui faire découvrir la ville, partager un spectacle…

> Informer autour de soi, organiser une rencontre, un débat, une projection….

Aider des migrants à apprendre le français (aucune compétence n’est nécessaire sinon de la patience, de l’ouverture, de la gaieté, du dynamisme…) – voir association au verso

Accompagner des migrants pour leurs papiers en préfecture, à Grenoble, à Chambéry…ou dans leurs démarches avec les associations……. Proposer un accompagnement en bus, en voiture…

Ecrire à son Maire, au Conseil Municipal, au Préfet, au Président du Conseil départemental pour dire sa volonté d’ouverture, de liberté-égalité-fraternité…(Leur envoyer, par exemple, l’Appel des 100 et exiger que les mineurs et jeunes majeurs soient pris en charge décemment et protégés.)

Donner des draps, couvertures, produits d’hygiène, couches, anoraks, … Donner de l’argent aux associations. Voir liste au dos.

>>>>>   Et mille autres choses dont chacun aura l’imagination….

 « Tous migrants, il n’y a pas d’étrangers sur la Terre »tousmigrants

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *